extension de maison

Les démarches à suivre pour l’extension de maison

L’extension d’une maison est une des procédures choisies par beaucoup de familles pour gagner des espaces habitables supplémentaires. Si vous souhaitez agrandir votre maison, sachez qu’il existe des démarches que vous devez faire.

Définir le type d’extension à entreprendre

Avant d’entreprendre tout type de travaux, il faut d’abord déterminer quel genre d’extension vous souhaitez aborder. En général, on parle souvent d’une extension quand on veut agrandir la surface au sol. Il s’agit d’une extension latérale. On ajoute des surfaces habitables supplémentaires sur votre terrain. Il est possible que vous souhaitiez ajouter un ou plusieurs étages supplémentaires à votre maison. Avec un petit terrain, cette solution est à envisager. Cependant, il faut s’assurer de sa faisabilité avec une fondation solide. On parlera alors de surélévation ou d’extension verticale. On peut aussi aménager les combles. Ce type d’extension permet aussi de gagner des surfaces habitables, mais nécessite des études approfondies comme l’inclinaison de votre toiture, la hauteur du sous-plafond. Sinon, agrandissez votre cave. Cette solution est la plus risquée. Vous devez vous assurer que votre maison ne se trouve pas sur une zone inondable et recherchez une source de lumière naturelle.

S’informer sur les possibilités dans votre région

Après avoir défini les possibilités, informez-vous auprès de la mairie de votre commune sur le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et le Plan d’Occupation des Sols (POS). Ces deux informations sont importantes pour une extension maison. Vous devez confronter les informations disponibles avec votre projet. Étudier sa faisabilité permet de respecter les réglementations mises en place dans chaque ville. Vous pouvez faire appel à des professionnels pour vous aider à calculer exactement la surface au sol que vous pourrez créer ainsi que la nature du sol en question.

Demander les documents nécessaires avant d’entreprendre les travaux

Une fois que vous avez déterminé le projet en question après consultation du PLU et du POS, procédez aux démarches administratives. En fonction de l’ampleur des travaux à entreprendre, il existe deux types de démarches à suivre. Si la surface totale de l’extension ne dépasse pas les 40 m² (ou 20m² dans les zones urbaines non couvertes par les PLU et POS) et que la surface totale de la maison ne dépasse pas les 150m², vous devez faire un « déclaration préalable ». Dans le cas contraire, vous devez réaliser un permis de construire. Il est important de préciser qu’avec une surface supérieure à 150 m², vous ne pouvez pas dépasser le seuil de 20 m² pour votre extension. Vous devez aussi faire appel à un architecte.

En somme, pour parvenir à agrandir l’espace habitable de votre maison, vous devez suivre ces étapes clés. Une fois que votre construction est achevée, vous devez aussi informer les autorités compétentes. Sachez aussi qu’il existe des prestataires qui peuvent vous aider dans ce type de travaux. En s’adressant à eux, vous avez plus de chances de parvenir à obtenir tous les permis adéquats dans les plus brefs délais.

Post a Comment